http://www.etasseetassociesnotaires.com

Notaire pour transaction immobilière Paris 17 : Quelle garantie pour mon prêt : caution bancaire ou privilège de prêteur de deniers ?

Quelle garantie pour mon prêt : caution bancaire ou privilège de prêteur de deniers ?

Lors de la mise en place du prêt, deux solutions sont souvent envisageables : la caution que propose le banquier ou le privilège de prêteur de deniers (sorte d’hypothèque). La Banque présentera la caution comme moins onéreuse. Or les frais demandés pour la mise en place de cette caution sont souvent plus élevés que les frais de la mise en place du privilège de prêteur de deniers (ce dernier étant dispensé de taxe de publicité foncière). Il est vrai que qu’une partie des frais de mise en place de la caution est en principe remboursée à la fin du prêt. Mais cette somme n’étant pas réévaluée, elle est très souvent minime au terme du prêt qui peut être de 20 ans ou de 25 ans. Et en cas de difficulté de remboursement, la Banque demandera très rapidement à la caution de payer à la place de l’emprunteur. Dans ce cas de figure, la caution, qui aura déboursé des sommes importantes, procédera rapidement à une inscription d’hypothèque judiciaire aux frais de l’emprunteur et ensuite à la saisie et à la vente du bien afin de récupérer les sommes. Les frais sont alors très importants pour l’emprunteur et les possibilités pour ce dernier de négocier très limitées. En présence d’un privilège de prêteur de deniers, l’interlocuteur de l’emprunteur, en cas de difficultés de paiement, sera la Banque avec laquelle, surtout si plusieurs années d’échéances ont été payées régulièrement, une solution amiable pourra être envisagée avant la saisie du bien.